Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle?

Accueil/Intelligence émotionnelle et leadership/Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle?

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle?

Qu’est-ce qui différencie les meilleurs leaders?

Qu’ils soient à la tête d’une multinationale ou d’une entreprise agricole familiale.

Longtemps, les experts ont assumé que l’intelligence communément appelée « quotient intellectuel » et les compétences techniques expliquaient le succès. Toutefois, ces deux éléments seraient effectivement responsables pour une partie, mais ne suffisent pas à justifier le succès des individus. Selon Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle et les compétences qui y sont associés (voir tableau), seraient deux fois plus importantes pour expliquer le succès en entreprise que l’intelligence intellectuelle et les connaissances techniques.

Qu’est-ce que « l’intelligence émotionnelle » (IE)?

L’habilité à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres (traduction de Mayer et Salovey, 1997). En fait, l’IE, nous permettrait d’utiliser intelligemment nos émotions, pour mieux gérer nos pensées et nos comportements afin d’obtenir les résultats voulus.

Il s’agit des:

  • Compétences personnelles (comment on se gère soi-même)
    • Conscience de soi: États, préférences,ressources et intuitions intérieures
    • Autorégulation: États, impulsions et ressources intérieures
    • Motivation: Tendances qui facilitent l’atteinte des buts


  • Compétences sociales (comment on gère nos rapports avec les autres)
    • Empathie: Conscience des sentiments, des besoins et des préoccupations des autres
    • Compétences sociales: Apte à produire les réponses voulues chez les autres (Goleman, Daniel)

Pendant des décennies, nous avons considéré les émotions et les sentiments comme une marque de faiblesse, surtout pour des gestionnaires. Loin d’être une faiblesse, l’utilisation des émotions, liée à une saine gestion, constitue un des aspects majeurs de la réussite chez les meilleurs gestionnaires.

Est-ce possible de posséder toutes ces compétences à un très haut niveau? Il semble que pour réussir nous n’avons pas besoin de les maîtriser toutes parfaitement. Toutefois, l’acquisition de ces compétences et/ou leur développement favorise le succès.

Pourquoi les émotions sont-elles si importantes dans le monde du travail?

Les carences en compétences émotionnelles des dirigeants d’entreprises dans les rapports humains diminuent leurs performances ainsi que les performances de l’ensemble des employés. Par exemple, un dirigeant, qui ne sait gérer sa colère et agit de façon impulsive, aura des conséquences très néfastes sur la motivation de ses employés ainsi que sur le climat de l’équipe. Une mauvaise gestion des émotions aura aussi des impacts sur les décisions prises. Lorsque nous sommes sous l’emprise de fortes émotions, notre capacité à prendre de bonnes décisions est très limitée, car notre jugement est biaisé et altéré. Par ailleurs, les gens plus compétents émotionnellement sont plus aptes à décoder les émotions des autres et donc plus aptes à mieux y réagir. Finalement, l’intelligence émotionnelle nous permet de penser de façon plus créative et d’utiliser nos émotions pour résoudre des problèmes au quotidien.

Plus l’individu grimpe dans la hiérarchie, plus le poste et les responsabilités sont complexes, plus les compétences émotionnelles développées paient et plus le manque de compétence émotionnelle… coûte cher.

En conclusion, si nous voulons continuer de prendre de l’expansion et demeurer performants en agriculture, nous devrons miser sur de nouvelles compétences jusqu’ici sous-estimées : les compétences émotionnelles. Ainsi, pour être plus efficaces, les chefs d’entreprises doivent se montrer « intelligents émotionnellement ». Heureusement, ces compétences se développent. Il semble que nous ne pouvons laisser nos émotions à la porte du bureau ou… de l’étable.

Lectures suggérées :

L’intelligence émotionnelle. Comment transformer ses émotions en intelligence, Daniel Goleman, J’ai lu, 1997

L’intelligence émotionnelle au travail. Gérer ses émotions et améliorer ses relations avec les autres, Hendrie Weisinger, Les Éditions Transcontinental, 1998

Références en anglais :

Emotional intelligence, Daniel Goleman, Bantam Books, 1995

Working with emotional intelligence, Daniel Goleman, Bantam Books, 2000

Site Web du « Emotional Intelligence Research Consortium », fondé par Goleman. http://www.eiconsortium.org/

2017-09-26T11:10:40+00:00 1 janvier 2011|Intelligence émotionnelle et leadership|0 Commentaire

Ecrire un commentaire