La vie ce n’est pas la théorie!

La vie ce n’est pas la théorie!

Ton  mariage :  

En théorie, on se marie pour la vie.

En réalité, plus de 67 % des couples mariés après les années 1990 vont se séparer, dont 50% au cours des 5 premières années.

Tes enfants:

En théorie tes enfants seront parfaits ou presque. Tu n’auras qu’à utiliser ton gros bon sens et tu feras beaucoup mieux que tes parents.

En réalité, plusieurs enfants consomment de la drogue, ne font pas tout ce qu’on leur dit, choisissent parfois des partenaires discutables et certains vont revenir habiter chez maman et papa à 28 ans, un bébé en prime.

Ton entreprise familiale:

En théorie, si tu t’associes avec un membre de ta famille, ça devrait fonctionner puisque du même sang et éduqué avec les mêmes valeurs.

En réalité, 70% des entreprises familiales ne passent pas le cap de la 2e génération et 90% ne passent pas le cap de la 3e génération.

Ton projet d’expansion :

En théorie, si tu prends de l’expansion, tu augmenteras tes revenus. Donc 100 vaches c’est bien, mais 200 c’est mieux.

En réalité, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte et l’économie d’échelle n’est pas toujours au rendez-vous. 

Ta relève:

En théorie, tu as pris de l’expansion pour ta relève. Lorsque celle-ci terminera ses études à l’ITA, dans 10 ans, et tu pourras enfin te reposer.

En réalité, après l’ITA, certains poursuivent à l’Université, changent de parcours et réalisent qu’il y a d’autres choses que l’agriculture. Certains parents restent pris avec la belle expansion.

Ta liberté 55:

En théorie quand ta relève se décide enfin, tu peux prendre plus de congés et profiter d’une préretraite et de ta chère liberté 55!

En réalité, les agriculteurs sont encore plus endettés, la main-d’œuvre est en voie d’extinction, la relève veut plus de qualité de vie. Elle ne veut pas faire des heures de fous comme les parents l’ont fait. Donc, certains préretraités travaillent plus à 55 ans que lorsqu’ ils en avaient 30. En prime, des maux de genoux, des problèmes de dos et sans parler des problèmes de prostate.

Ta nouvelle main-d’œuvre étrangère “latina”:

En théorie, si tu n’as pas de main-d’œuvre québécoise, c’est facile tu n’as qu’à apprendre l’espagnol et embaucher des Guatémaltèques! Y parait que c’est super facile apprendre l’espagnol.

En réalité, tu n’as jamais été capable d’apprendre l’anglais et tu as de la difficulté à faire passer tes messages en français avec ta femme et tes enfants. Puis tu te rends compte que gérer la main-d’œuvre étrangère ça prend de l’énergie.

Tes supers robots:

En théorie tu vas installer des robots de traite qui vont augmenter ta qualité de vie et réduire ton stress. Étant donné que ta relève veut plus de congés, que la main-d’œuvre québécoise ne veut plus travailler et que l’espagnol, ce n’est pas ta tasse de thé.

En pratique, les m*****robots réveillent  le proprio plus souvent que ses enfants, ça prend un expert pour les « déboguer »  et  en plus les robots appellent le patron plus souvent qu’une maitresse.

 

Ah oui, ta maitresse :

En théorie les maîtresses, ça rend heureux: c’est excitant, ça met du piquant dans ta vie et ça te fait monter au 7ième ciel. Sinon pourquoi tu en aurais une ?

En pratique, ceux qui ont une maitresse n’ont jamais été autant stressé, fatigué (eh oui ça épuise une maitresse) et cassé. S’ils ne le sont pas, c’est juste une question de temps, ça va arriver !

 

Malheureusement, la vie ce n’est pas seulement des belles théories. Voilà pourquoi c’est important d’être un brin réaliste. 

Comme une petite fille demanda à sa mère : « Maman elle est ou la planète En Théorie?  « j’aimerais tellement y habiter , tout y est parfait. »

À propos de l’auteure

Pierrette Desrosiers est psychologue du travail, conférencièreformatrice et coach d’affaires depuis plus de 20 ans. Elle est spécialiste des entreprises familiales et accompagne plusieurs entreprises dans le transfert d’entreprise agricole.

Dans sa boutique, elle offre des outils sur pour le développement de l’intelligence émotionnelle pour les individus ou les entreprises.

Ecrire un commentaire