Quelle est votre empreinte émotionnelle?

Quelle est votre empreinte émotionnelle?

 Qu’on le veuille ou non, nous laissons notre empreinte lors de notre passage. Notre seule présence influence les autres.

 

Philippe et son père sont en conflits depuis plusieurs années. La communication est très pénible, celle-ci allant d’attaques personnelles, de critiques négatives jusqu’au dénigrement. Lorsque Philippe voit son père arriver au bureau, il devient tendu, son pouls s’accélère, il sent son estomac se nouer et n’arrive plus à se concentrer. « Je ne sais pas ce qui se passe, je me sens mal immédiatement, j’ai même envie de fuir ». Que se passe-t-il? En fait, l’empreinte émotionnelle laissée par le père de Philippe est extrêmement négative. Philippe n’est pas le seul à se sentir mal en présence de son père (le grand patron, comme les gens l’appellent). La plupart des employés, des fournisseurs et des voisins ressentent également des émotions négatives en présence du « grand patron ».

L’être humain est avant tout un être émotionnel. Les dernières recherches en neurosciences démontrent que toute décision passe par notre cerveau émotionnel avant notre cerveau rationnel, et ce, même si nous en sommes la plupart du temps totalement inconscients. Donc, nous ressentons en premier lieu et ensuite, nous analysons.

Le fonctionnement s’établit par associations. Les gens, les mots, les souvenirs, les situations et même les marques de produits sont associés à des émotions allant de très positives à extrêmement négatives. Ces facteurs laissent donc des empreintes émotionnelles nous permettant de parvenir à une décision plus rapidement, n’ayant pas à procéder à une analyse trop approfondie. Imaginez un seul instant avoir à faire une analyse exhaustive chaque matin de ce que vous désirez manger? Si vous aviez à étudier toutes les marques de produits à l’épicerie? Pour les êtres humains, il se produit la même chose. Nous réagissons de façon émotive à la seule vue d’une personne, même à la seule pensée. Cette réaction se produit non pas en termes de secondes, mais de millisecondes.

 Plus nos interactions avec un individu se sont avérées positives, plus nous ressentons des émotions positives (bien-être, plaisir, tendresse, euphorie, etc.). En parallèle, nos interactions peuvent être en personne ou par personne interposée.

Par exemple, sans avoir nécessairement rencontré un individu, si celui-ci a une bonne réputation, il bénéficie d’un capital positif et donc d’une empreinte émotive positive. Toutefois, si la balance des interactions réelles ou par personne interposées est négative, elle déclenchera instantanément des émotions négatives (dédain, peur, colère, méfiance, etc.).

Qu’on en soit conscient ou non ou qu’on le veuille ou non, nous laissons inexorablement notre empreinte lors de notre passage. Notre seule présence influence les autres. Ainsi, il est utile d’être plus conscient de nous-mêmes et de se poser certaines questions.

 

Dans l’action :

  • Quel est l’impact que je crée en ce moment?
  • Est-ce que j’aimerais ou j’accepterais que les autres agissent ainsi avec moi (ce que je dis, le ton, les comportements, etc.)?
  • Le discours ou les gestes que je pose actuellement sont-ils bénéfiques et utiles à moyen ou long terme pour ma relation?

 

Finalement, de façon générale, prenez le temps de vous examiner et de vous demander :

  • Est-ce que je me choisirais, ce matin, comme patron, associé, conjoint ou parent?
  • Quelle est l’empreinte émotionnelle que je désire laisser?
  • Comment les autres ont-ils tendance à réagir en ma présence?
  • Qu’est-ce que j’aimerais que les autres disent ou pensent de moi?
  • Mes agissements sont-ils cohérents avec mes attentes?

 

En résumé, les gens qui laissent une empreinte émotionnelle très positive habituellement respectent les autres, les reconnaissent et s’y intéressent réellement. Ils tentent de les comprendre avant d’anticiper d’être compris. Enfin, ceux-ci n’ont en général pas tendance à juger les autres, ayant conscience que nous sommes tous simplement des êtres humains.

Comme être humain vous laissez une empreinte émotionnelle. Alors, tant qu’à laisser votre empreinte, pourquoi ne pas tenter d’en laisser une positive?

Bonne réflexion !

par Pierrette Desrosiers, M.Ps, psychologue du travail, conférencière, coach d’affaires

Vous avez des commentaires ou des suggestions ?
N’hésitez pas à communiquer avec Pierrette Desrosiers :
pierrette@pierrettedesrosiers.com
www.pierrettedesrosiers.com

 

 

Ecrire un commentaire