Êtes-vous dans le «flow»?

Accueil/Motivation/Êtes-vous dans le «flow»?

Êtes-vous dans le «flow»?

Vous est-il déjà arrivé d’être tellement absorbé par ce que vous faites, que vous ne voyez pas le temps passer ? Que vous en oubliez de manger, de boire, voire de dormir? Ce n’est pas signe de folie, rassurez-vous, mais possiblement d’un état optimal appelé le « flow ».

En somme, le flow est l’état mental atteint par une personne totalement immergée dans ce qu’elle fait, qui se retrouve dans un état maximal de concentration. Cette personne éprouve alors un sentiment d’engagement total et de réussite. Cela peut être le peintre qui crée une œuvre, le chanteur qui interprète une chanson ou l’agriculteur … qui laboure son champ. Le flow est un état émotionnel bénéfique dans lequel compétences et défis sont réunis et produisent bien-être et performance.
Cet état a d’abord été étudié par le psychologue Mihaly Csikszentmihalyi (je vous mets au défi de prononcer son nom), lequel était intrigué par les artistes qui « se perdent » dans leur travail. Ceux-ci mentionnaient être tellement plongés dans leurs activités, qu’ils en arrivaient à oublier leurs besoins primaires (manger, boire et dormir). Il semblerait que cet état soit ressenti non seulement par les artistes, mais par ceux qui sont passionnés par leurs activités (rémunérées ou non).
Comment peut-on savoir si on vit cet état de flow? Les six composantes ci-dessous sont généralement présentes :
1. Une concentration intense et focalisée sur le moment présent; on ne pense ni au passé ni aux problèmes à venir, on est « in the moment ».
2. Une fusion de l’action et de la conscience; on ne fait qu’un avec notre activité.
3. Une perte de la conscience de soi réflexive; on oublie tous nos tracas ou ce que les autres pensent de nous.
4. Un sentiment de contrôle personnel sur la situation ou l’activité.
5. Une distorsion de l’expérience temporelle; c’est pour cela qu’on oublie même de dîner ou notre rendez-vous chez le dentiste.
6. Une expérience de l’activité comme intrinsèquement gratifiante, appelée expérience autotélique (qui est le but en soi); on oublie la récompense qui s’y rattache (paie, conditions de travail ou reconnaissance publique), car on adore ce que l’on fait.

Maintenant, quels sont les réels avantages de cet état?
Le flow est un état psychologique bénéfique pour la personne, car celle-ci : a confiance en elle; est persévérante et résistante au stress, et donc moins susceptible de faire un burnout ou une dépression; est motivée par l’activité elle-même (pas besoin de bonus); éprouve du plaisir; est créative et performante et se développe de manière optimale.

Il est facile de voir, tant d’un point de vue personnel, professionnel que pour l’entreprise, l’avantage de se retrouver le plus souvent dans cette zone. Oui, mais comment y parvenir? Trois conditions doivent être présentes en même temps pour atteindre cet état :

1. L’activité doit comporter des objectifs clairs et une progression, ce qui donne une direction et une structure à la tâche.
2. La tâche doit comporter un feedback (rétroaction) clair et immédiat, ce qui aide à s’adapter aux exigences changeantes et à ajuster sa performance, afin de maintenir l’état.
3. Un bon équilibre entre les défis et les compétences doit être présent. Qui est plus susceptible de vivre cet état? Les personnalités autotéliques : curieuse, persévérante, peu égocentrique et celles qui se livrent à des activités pour le plaisir qu’elles procurent.

Alors, qu’est-ce qui vous procure une expérience de flow? Pensez-y bien, car il y va notamment de votre bien-être et de celui de votre entreprise.

Bonne réflexion !

par Pierrette Desrosiers, M.Ps, psychologue du travail, conférencière, coach d’affaires

Vous avez des commentaires ou des suggestions ?
N’hésitez pas à communiquer avec Pierrette Desrosiers :
pierrette@pierrettedesrosiers.com
www.pierrettedesrosiers.com

 

2017-05-31T08:45:09+00:00 13 décembre 2016|Motivation|0 Commentaire

Ecrire un commentaire