Écrans et enfants: Plus capable de débrancher vos enfants?

Accueil/Entreprise familiale, transfert et génération Y/Écrans et enfants: Plus capable de débrancher vos enfants?
  • utilisation technologie chez nos enfants

Écrans et enfants: Plus capable de débrancher vos enfants?

Attention votre gardienne pourrait nuire à votre enfant!

Depuis quelques années, j’observe, tout comme vous probablement, l’augmentation fulgurante de l’utilisation de la technologie chez l’ensemble de la population. Les impacts se font sentir chez les petits comme chez les grands. Auparavant, c’était la télévision qui « gardait » à l’occasion nos petits bouts de chou. Maintenant, les tablettes, les téléphones et les ordinateurs sont devenus pour plusieurs familles « la gardienne » attitrée. Mais qu’en est-il de cette gardienne, de ce combo écrans et enfants? Devrions-nous en être alarmés?

« Tommy a 11 ans et il ne veut pas nous aider dans les corvées ou rester à table lors des repas. Il est toujours branché sur sa tablette électronique. Dès qu’on la lui retire, c’est la crise. Son petit frère de cinq ans a commencé à l’imiter. On est inquiets. On ne sait plus quoi faire ». S.R.

L’inquiétude des plus vieux face à la technologie

Des grands-parents me confient régulièrement leur inquiétude et leur désarroi face à leurs petits-enfants. « Que ce soit pour jouer dehors, aider aux tâches ménagères ou aider mamie à faire la cuisine, on a droit à une crise. Les enfants préfèrent leurs tablettes électroniques. Il me semble que ce n’est pas normal. Ce n’est pas comme cela qu’ils vont apprendre à se débrouiller. » Je constate aussi que plusieurs parents ne savent plus quoi faire pour débrancher leurs petits et leurs ados de l’écran. Plusieurs m’avouent abandonner afin d’éviter un « tsunami ».

Les impacts de la technologie sur le développement de l’enfant

Selon plusieurs experts, les tablettes nuisent au développement cognitif des jeunes enfants. Les écrans seraient très nuisibles surtout « de la naissance à la fin de la maternelle, c’est-à-dire cinq/six ans », selon Mme Sabine Duflo, interviewée par le journal Le Monde. Pour cette psychologue spécialisée chez les enfants, l’utilisation des tablettes serait devenue un enjeu de santé publique. La surconsommation de la technologie chez les petits engendrerait, entre autres, des retards de langage, des troubles d’attention et/ou d’impulsivité, des problèmes de motricité fine et globale, des troubles de socialisation et de l’obésité infantile. Ces enfants feraient également face à davantage de difficultés à l’école.

Dans plusieurs cas, les parents et les grands-parents sont simplement mal informés des conséquences. Certains ne sont pas conscients du danger de laisser leurs enfants consommer autant de technologie, d’autres sont simplement trop occupés pour mettre des limites. Ces derniers ont donc recours à la gardienne électronique. Malheureusement, cette solution à court terme devient dans plusieurs cas un problème majeur à long terme.

Quelques conseils pour encadrer l’utilisation de la technologie de vos enfants

Évidemment, la technologie restera présente dans notre quotidien. Il faut comprendre que ce n’est pas l’utilisation en soi, mais l’excès ou l’utilisation inappropriée qui sont nuisibles.

Quelles sont les recommandations pour une saine utilisation des écrans selon les experts?

  • Pas d’écran avant l’âge de deux ans.

  • Pas plus d’une heure par jour entre deux et cinq ans.

  • Supervisée par les parents.

  • Pas dans la chambre à coucher.

  • Pas à l’heure des repas.

  • Pas le matin.

  • Fermer tout écran une heure avant d’aller au lit.

Il apparaît évident que toutes ces recommandations s’appliquent aussi aux adultes. Difficile de dire non à votre enfant si vous êtes constamment branchés. L’idée n’est pas d’empêcher, mais de baliser l’utilisation, pour les petits comme pour les grands.

Écrans et enfants: besoin de faire un retour en arrière

Pour se développer, les jeunes enfants ont besoin de socialiser avec leur entourage, de jouer dehors, de s’ennuyer un peu, de jouer avec de vrais casse-têtes, des blocs lego et les fameux chaudrons à maman. Finalement, ils ont besoin de grimper dans les arbres, de jouer dans la terre et certainement d’accompagner papa ou maman à la ferme, aux excursions, à l’épicerie, même s’ils s’ennuient un peu. Redonnons aux enfants un environnement enfantin si nous voulons en faire des adultes curieux, débrouillards, émancipés, sociables et capables de s’adapter à leur environnement.

Alors est-ce que votre gardienne passe le test?

Bonne réflexion!

Article recommandé: Nos smartphones, coupables de notre manque d’attention?

À propos de l’auteure

Pierrette Desrosiers est psychologue du travail, conférencièreformatrice et coach d’affaires depuis plus de 20 ans. Elle est spécialiste des entreprises familiales et travaille depuis 20 ans auprès des entreprises agricoles.

Dans sa boutique, elle offre des outils sur pour le développement de l’intelligence émotionnelle pour les individus ou les entreprises.

Pour vous abonner à son infolettre, inscrivez vos informations.

Ecrire un commentaire