Quand trop de motivation nuit à l’équilibre: le cas de Marc

Accueil/Bonheur, bien-être au travail, Motivation/Quand trop de motivation nuit à l’équilibre: le cas de Marc
  • hommes course pied

Quand trop de motivation nuit à l’équilibre: le cas de Marc

Quand on a trop de motivation par rapport à un projet et quand on a tout investi dans un seul champ de sa vie, on est extrêmement vulnérable. Si cette sphère s’écroule, c’est toute notre vie qui s’écroule. Oui, on peut être trop motivé! Quand ce qu’on aime le plus nous fait le plus souffrir, que pouvons-nous faire?

Les dures conséquences de s’investir à 200% dans son entreprise: le cas de Marc

Marc a 35 ans. Il me consulte, car « la situation familiale est invivable ». Après quelques heures de rencontre avec sa famille, je constate rapidement que je fais face à un cas très lourd. Le père est extrêmement rigide, il veut tout contrôler, il est agressif verbalement et physiquement. De plus, il est impulsif, menace et manipule son entourage.

Bref, il souffre de ce qu’on appelle un « trouble de la personnalité » dans le jargon des psychologues.

Cet homme fait subir à son fils de la torture psychologique. Croyez-le ou non, il empêche Marc de fréquenter une femme, sous prétexte qu’elle n’est pas assez bien pour lui. Il menace de vendre l’entreprise, de le déshériter ou encore de se suicider, si Marc ne rompt pas avec cette femme. La mère de Marc tente de « raisonner son garçon pour ne pas qu’il provoque son père, pour qu’il lui obéisse ». Un vrai film.

La vie dans ce milieu ressemble à un cauchemar même si, de l’extérieur, cela donne l’allure d’un rêve. Un équipement à la fine pointe, des bâtiments neufs, un chiffre d’affaires plus élevé que la moyenne des entreprises dans le même domaine.

Mais cette performance est due en grande partie à Marc, puisque depuis qu’il a quitté l’école, il s’est complètement investi dans l’entreprise.

Continuer à faire l’esclave?

À la suite de l’évaluation de la situation de cette famille, j’annonce à Marc que je ne peux rien faire pour résoudre ce conflit. Son père devrait recevoir des soins spécialisés, que celui-ci refuse, on s’en doute. De plus, pour cette problématique, le pronostic n’est pas très encourageant.

En fait, Marc a deux choix. Ou bien il continue d’accepter d’être l’esclave de son père, de faire « le bon garçon » et de travailler 75 heures par semaine, sans aucun congé, et qu’il cesse de fréquenter son amie.

Ou bien il s’affirme, il tient tête à son père et risque que celui-ci mette ses menaces à exécution. Peut-être que le pire n’arrivera pas, je n’ai pas de boule de cristal.

Marc pleure à chaudes larmes : « J’ai tout investi dans cette entreprise depuis que j’ai 15 ans. Je n’ai jamais fait autre chose, je n’ai jamais eu de loisirs, ni d’amis, ni de blonde avant aujourd’hui. L’entreprise, c’est toute ma vie, je n’ai été motivé que pour réussir.»

Le coût de la motivation

Voilà le drame : Marc a tout investi dans un seul champ de sa vie, son travail. La motivation, c’est avant tout de l’émotion, c’est un investissement affectif. Lorsque nous dirigeons toutes nos émotions, notre énergie, nos pensées et nos ressources dans un seul champ, nous sommes extrêmement vulnérables.

Pourquoi ? Si cette sphère s’écroule, c’est toute notre vie qui s’écroule. Nous devenons donc dépendants et prêts à accepter presque n’importe quoi.

Être en équilibre, c’est répartir équitablement notre capital affectif (notre motivation) dans plusieurs champs de notre vie : personnel, couple, famille et travail. C’est comme de répartir le poids de façon égale sur un tabouret à quatre pattes. Si une patte est plus fragile, je peux compter sur les autres. Et si un jour je perds une patte, il m’en reste trois.

Alors oui, on peut être trop motivé, trop investi du côté émotif. Quand ce qu’on aime le plus nous fait le plus souffrir, peut-être est-il temps de s’en distancer, de prendre un recul en s’appuyant sur nos autres pattes.

Être en équilibre, c’est répartir équitablement notre capital affectif dans plusieurs champs de notre vie : personnel, couple, famille et travail.

Et vous, êtes-vous trop investit dans un projet?

Vous avez des commentaires ou des suggestions ? N’hésitez pas à communiquer avec nous: pierrette@pierrettedesrosiers.com

Visitez notre site: www.pierrettedesrosiers.com

Pour des outils de développement des compétences émotionnelles: Visitez notre boutique

2017-11-09T10:19:01+00:00 22 septembre 2017|Bonheur, bien-être au travail, Motivation|0 Commentaire

Ecrire un commentaire